Conclusion

Pour termier cette étude, nous allons faire un récapitulatif des éléments vus à travers ce TPE. Les agents lacrymogènes naturels observés par l’homme dans l’environnement ont été détournés au fur et à mesure du temps pour fabriquer de véritables armes parfois mortelles. Initialement issus d’une adaptation face à un milieu hostile, les agents lacrymogènes présents dans certaines plantes avaient pour but de servir de remparts contre d’éventuels prédateurs. Ces agents lacrymogènes ont des effets irritants sur les muqueuses organiques. L’Homme a rapidement pris conscience de l’utilité de ces substances et les a synthétisées au milieu du XXème siècle. En 1928, les chercheurs Corson et Stoughton ont fabriqué chimiquement le gaz chimique nommé CS qui marque le début de l’industrialisation des gaz lacrymogènes. Deux autres gaz furent créés dans la même période. L’irritation provoquée par ces gaz va générer au niveau des yeux la production  de larmes. Celles-ci sont produites par un organe bien particulier : l’appareil lacrymal. Il se compose de deux parties principales ; l’appareil lacrymal excréteur et sécréteur qui permettent la production et l’évacuation des larmes. La glande lacrymale, qui permet la production de larme fait partie de l’appareil lacrymal sécréteur. Cependant, les effets de ces gaz peuvent être diminués voir supprimés en se protégeant les parties du corps qui sont les plus sensibles et donc potentiellement les plus affectées.

Nous pouvons élargir ce travail sur l’étude de la membrane nictitante, aussi appelée « Troisième paupière », présente chez certaines espèces animales, l’Homme exclu. Ces espèces peuvent être partiellement protégées face aux agents lacrymogènes grace à cet organe.

Pour ce travail nos sources documentaires ont été  : 

http://www.futura-sciences.com/sante/actualites/corps-humain-effets-secondaires-gaz-lacrymogenes-62943/

https://medecinelegale.wordpress.com/2010/10/21/gaz-lacrymogene-les-effets-les-

https://www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/ircgn/L-Expertise-Decodee/Analyse-Chimique/L-analyse-de-traces-de-gaz-lacrymogene

https://sites.google.com/site/agentslacrymos/iii-les-substances-lacrymogenes-utilisees-par-l-homme/2—un-gaz-utilise-par-la-police-1

http://les-larmes.blogspot.fr/p/2-les-irritations.html

http://www.informationhospitaliere.com/pharma-12026-vanilloides.html

https://books.google.fr/books?

http://www.se-defendre.com/informations-utiles-sur-les-bombes-lacrymogenes/

id=fKKmCQAAQBAJ&pg=PA31&lpg=PA31&dq=diff%C3%A9rence+animaux+et+homme++syst%C3%A8me+lacrymale&source=bl&ots=uz7fHKW43-&sig=30iW2ftmLIuV8_KnKOk4EJS5Pm8&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwjjgZmg7ePYAhWBaRQKHS5qCkQQ6AEINTAF#v=onepage&q=diff%C3%A9rence%20animaux%20et%20homme%20%20syst%C3%A8me%20lacrymale&f=false

 La vision dans le monde animal – Yves Le Men – Google Livres

1...34567

Liangguizi |
Xutianyang |
Yaomingyi621gmailcom |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | TPE 2018
| Terre & Eau
| Biomimétisme TPE